Angel Albert

#157A    1959 Riverside Speedway

a a

Albert Angel a vu le jour à Montréal le 22 mai 1926, son père Victor ,et sa mère Louisa Bérard, venaient de commencer une grande famille car Albert était l’aîné de dix enfants. Ses parents ne se doutaient sans doute pas qu’un jour un de leurs fils participerait à des courses d’automobiles de catégorie stock car.

Albert fit ses débuts en 1957.L’idée lui est venu lorsqu’il était à l’emploi d’Auger Welding. Plusieurs coureurs d’automobiles venaient louer des machines à souder pour construire leur véhicule et il l’invitaient à venir assister aux programmes de courses.

Dès le début il a pris goût à la compétition et il décida de construire son propre petit bolide et lui donna le numéro 157A car il lisait souvent des magazines se rapportant à la course automobile et une auto en particulier l’avait impressionné et elle avait le numéro 157 donc il pris ce numéro et ajouta la lettre "A" représentant ses initiales.

Il couru la première fois avec son 157A au Bouvrette Speedway de St-Jérome et par la suite au Riverside Speedway où il remporta 2 championnats dans sa catégorie et un autre au Kempton Park de Laprairie. Il a également couru au Fury Speedway de Laval , à la piste de Drummondville, à Ste-Martine speedway et plusieurs autres

pistes du Québec Plus tard il couru avec le 7A qu’il a revendu par la suite à Marcel Simard.

Durant sa carrière Albert a eu plusieurs petits accrochages mais le pire accident est survenu quand il traversa la piste du Riverside Speedway pour regagner les puits de ravitaillements et qu’il fût frappé par un compétiteur et se réveilla à l’hôpital gravement blessé. En 1964 il décide de mettre fin à une brillante carrière de pilote de stock car.

En 1970 il épouse Nicole Guillemette et de cette union naquit son fils Luc. Il a continué de travailler pour Auger Welding et à l’âge de 65ans il décide de prendre une retraite

bien mérité et de profiter de la nature en faisant du camping et en allant assister à des courses d’autos sur différents circuits du Québec sans oublier Fonda Speedway et Martinville du côté américain

Aujourd’hui ,  Albert demeure dans une résidence de personnes du troisième âge et malgré un problème de vision Albert est en bonne santé et aime assister régulièrement avec son fils Luc aux courses de l’autodrome de St-Eustache.


Albert Angel, lors d'une victoire au Riverside Speedway avec sa voiture 157A au début des années 60.

Avec la voiture 157A lors d'une victoire au Riverside Speedway le 11 septembre 1960

Avec le signaleur Jean-Marc Lemire recevant le quadrillé au Fury Speedway avec la voiture 7A

Avec la voiture 71 au Fury Speedway avec le signaleur Jean Marc Lemire